top of page
Rechercher

Thérèse d'Avila, la passionnée de Dieu



Thérèse d’Avila, c’est une femme incroyable, qui réunissait en elle presque toutes les qualités que l’on peut attendre d’une femme, à tel point que plusieurs siècles après sa mort, elle représente l’idéal féminin dans le monde entier et pas seulement pour des chrétiens.



Une femme qui était à la fois conquérante et aventureuse, mystique et poétique, ce qui veut dire qu’elle était entièrement consumée par un feu qui était trop brûlant pour elle, un feu qu’elle a transmis tout autour d’elle, en créant des monastères, en écrivant des livres, en dévoilant des nouvelles manières de prier.


Ce feu, c’était celui de Dieu, celui qu’elle a reçu du Christ pendant sa vie. Le feu de l’amour divin absolu. Comme le lui a dit Jésus un jour : « je suis venu jeter le feu sur terre, et combien je désire qu’il s’embrase ! »


Je vais te raconter comment Thérèse d’Avila a reçu ce feu divin, et comment elle l’a propagé autour d’elle. De son temps, il y a cinq cents ans, comme aujourd’hui. Car peu de femmes ont autant marqué l’histoire qu’elle, au point d’être encore très vivante et très présente au XXIème siècle.


Thérèse est née le 28 mars 1515, à Avila. Une cité prospère au cœur de l’Espagne, un peu perdue au milieu des paysages désertiques de la Castille. Avila est habitée par des chevaliers, des capitaines héroïques qui savent défendre leur ville dans les luttes qui l’opposent aux autres villes ou à l’autorité du roi. C’est encore une époque où les guerres régionales font rage, où le pouvoir du roi ne s’impose pas encore complètement.


Thérèse est l’une des douze enfants de la famille, l’une des dix enfants de la deuxième épouse de son père qui s’est remarié après la mort de sa première femme. Mais elle est sans doute la préférée de son père. Elle est jolie, pleine de charme et d’élégance. Sa gaieté et la vivacité de son intelligence enchantent tout le monde.


Toute petite, elle est marquée par les histoires qui sont racontées à la maison : celles des luttes contre les infidèles, ceux qui ne reconnaissent pas le même Dieu catholique qui est vénéré dans toute l’Espagne. À l’âge de 5 ans, elle convainc son frère de 7 ans de partir à l’aventure. Ils quittent la maison et la ville pour aller chez les Infidèles et pour y mourir en martyrs. Heureusement leur épopée ne va pas très loin, ils sont remarqués très vite et ramenés sains et saufs à la maison... (écouter l'épisode pour connaître la suite)


Pour écouter ce 18ème épisode de Telio, il suffit de cliquer sur le bouton en haut de ce texte, ou de cliquer ici pour l'écouter sur le site de Telio, ou encore de cliquer ici pour l'écouter sur Spotify, Deezer et toutes les bonnes applications de podcasts.


--------------


Il y a un livre qui m'a beaucoup aidé pour préparer cet épisode. C'est celui de Christiane Rancé : La passion de Thérèse d'Avila. Si tu es peut-être encore trop jeune pour le lire, je le recommande vivement à tes parents. Ils pourront ainsi t'en lire les plus beaux passages, car je ne t'ai pas tout raconté de la vie extraordinaire de Thérèse d'Avila... Ce livre est accessible en cliquant ici.



--------------

POUR SOUTENIR L'EFFORT

DE DIFFUSION GRATUITE DE TELIO


TELIO, comme tous les autres podcasts que nous avons la joie de produire - ZETEO, BETHESDA et CANOPÉE - est diffusé gratuitement. C'est, selon nous, le meilleur moyen de répondre à l'appel d'évangéliser au plus grand nombre, avec un accès à nos podcasts le plus simple et le plus facile possible.

Comme toute production qui représente un travail, celle de TELIO représente un coût.

Alors que l'accès à tous nos contenus est entièrement gratuit et que nous voulons éviter l'intrusion de la publicité, nous n'avons aucune autre source de revenus que la générosité de ceux parmi vous qui apprécient nos podcasts et qui peuvent nous permettre de couvrir nos coûts, et de rémunérer ceux qui engagent leur temps et leur compétence pour TELIO.

TELIO est une association qui vit des dons et qui est habilitée à les défiscaliser à hauteur de 66% : Ainsi, un don de 50€ par exemple, ne vous coûte en réalité que 17€.

Tous les dons sont les bienvenus, qu'ils soient importants ou modestes : c'est le geste qui compte, et sachez qu'il tombera toujours au (très) bon moment pour nous !

Nous vous invitons à faire un don en cliquant sur le bouton Faire un don à Telio, ci-dessous.

Merci d'avance pour votre geste !



Ceux qui préfèrent payer par chèque le peuvent en l’adressant à l'Association Telio, 116 boulevard Suchet – 75016 Paris. Virement : nous contacter.

--------------

Pour en savoir plus, cliquer ici. Pour lire les messages des auditeurs de tous nos podcasts, cliquer ici. Nous contacter : contact@telio-podcast.fr




Yorumlar


bottom of page